Quel Avenir Pour le Cru?

L'évolution du cru est une drôle d'aventure! Entre les fruits et légumes crus de nos ancêtres jusqu'à aujourd'hui il s'en est passé des choses.

Seulement voilà, dans le végétalisme cru nous rencontrons cette limite : celle de vouloir retrouver les goûts, textures et présentations du cuit. Si ce n'est pas cela, c'est avoir une bonne dose de gras.


Étant Chef et étant introduis à toutes les saveurs et différents produits: il est très simple de recréer une saveur, de masquer un défaut ou de présenter d'une façon appétissante. Mais étant que Chef, en tant que personne responsable, que devrais-je faire?

Continuer dans la même optique, ne pas faire avancer les choses ou trouver ce qui va dans la lignée du Nouveau Cru.

Qu'est ce que le Cru dans son histoire?

Je simplifie globalement les choses pour qu'une plus grande partie des personnes puissent comprendre où je veux en venir, il est donc tout à fait concevable et possible de réagir à cet article et j'aurais grand plaisir à vous répondre et échanger.

Le Cru d'origine est celui qui précède la découverte du feu et des outils. Mettez ce que vous voulez si il y a évolution ou apparition, dans la plupart des croyances il y a eu un point où l'Humanité n'a eu recours qu'à ce mode d'alimentation...

En grande partie! L'Homme (avec un grand H) n'est pas végétalien, il n'est pas végétarien, il n'est pas non plus carnivore ou omnivore ou quoi que ce soit qui pourrait le classer vaguement et qui mènerait, d'une façon ultime à un système de croyance qui en oppose un autre, tous deux recherchant une réponse définitive.

L'Homme est un Opportuniste

L'Homme est amené à faire des choix au quotidien et dans la recherche de l'osmose, il prendra celui qui est le plus simple et qui nécessite le moins d'efforts dans l'immédiat. Il créera donc son mode de vie basé sur la sécurité; donc le confort et la facilité à combler ses propres besoins.

Maintenant l'aspect santé est différent et pour cela nous allons continuer notre "voyage" bien après l'utilisation du feu et des outils. Le temps de nos anciens (grand-parents ou plus vieux, prenez ce que vous voulez!).

Certes les modes de vie n'étaient pas parfait, consommation de viandes, poissons, certains fumaient, certains buvaient, certains déprimaient mais la grande majorité de ces personnes avaient une connexion plus grande avec la nature, avec la façon de faire pousser les aliments, en ayant qu'un intermédiaire et un nombre très infimes d'intermédiaire entre le produit et le consommateur. Les modes de cuissons ne détérioraient pas autant que le micro onde, les aliments n'étaient pas mélanger avec des additifs ou modifiés par l'Homme (sauf croisements dans les plantes).

Tant de choses ont changé qu'il me faudrait un livre entier, l'important est de comprendre que l'Homme a changé son mode de vie depuis. Il y a eu de bons changements et des mauvais changements, dans n'importe quel cas, nous sommes ici et maintenant avec ce que nous ont laissé les anciennes générations et c'est à nous d'éduquer et retrouver ce qui est bon: en nous, dans les autres, dans les êtres vivants et la nature (donc nos sols et plantes).

Le cru a trop tenté de copier depuis le cuit, il est tout à fait normal et recommandable de vouloir retrouver des mets appréciés, de partager un plat connus sous une autre forme ou de trouver un plaisir lors de l'expérimentation en crusine (ce que je recommande!).


Où commence le Nouveau Cru?

Voilà où le Cru doit retourner: l'importance des aliments. Non pas que BIO mais diversifié! Combien d'espèces de tomates existent-ils? Combien de bananes? Combien de fruits et légumes pouvons nous voir de toutes les couleurs et pourtant vous prenez deux choux mais il y a une différence entre le rouge et le vert... et des variétés il y en a énormément. Et bien voilà, la redécouverte de ce qu'il y a ou de ce qu'il y avait! Un jardin ou un balcon vous aidera surement dans cette découverte.

Allons, quelque chose de plus rapide? Allez sur les marchés! Rencontrez les producteurs, partez à l'aventure culinaire dans vos contrées, découvrez les spécialités végétales.

Vous trouverez dans ces produits, une force, une vitalité et un goût très différents de nos produits disponibles en grands magasins. De nouveaux goûts pour de nouvelles combinaisons de saveurs!

Une salade avec un fauxmage à la noix de cajou c'est pas mal mais... Une salade avec trois variétés de tomates et trois variétés de choux ainsi que des champignons le tout préparé avec amour et mariné.... C'est vraiment différent et beaucoup plus agréable (en plus la digestion est plus simple)


Le Nouveau Cru c'est aussi les herbes sauvages, les plantes dans les forêts et les vergers.

Lorianne et moi croyons fortement en cela, nous avons plaisirs à explorer ces forêts qui ont toujours été autours de moi depuis tout petit mais que j'avais toujours ignoré.

Chaque plante a une particularité et comme vous: elle a un rôle à jouer.


Maintenant revenons sur le caractère Opportuniste de l'Homme

L'Homme est opportuniste par volonté de simplifier et de sécurisé son mode de vie au court terme et non au long terme.

Quelqu'un en bonne santé (une vraie santé sans maladie chronique ou maladie aigu de temps à autres (Rhume, Asthme, Migraine ou Grippe par exemple) ne montrera aucuns signes d'affaiblissement ou de "détox" après avoir consommer un plat non physiologique (qui ne correspond pas au corps humain).

Car en plus de la Junk Food, le corps humain a beaucoup de mal à assimiler tout ce qui vient du Royaume Animal, car oui physiquement avec ses dents conçus pour broyer, ses reins incapables de dissoudre des acides venant de la digestion de morceau de viandes et ses longs intestins prompt à l'assimilation des végétaux qui se fait lente et non pas à l'assimilation des nutriments venant de viandes, poissons ou produits lactés qui se doit être rapide du fait qu'elle cause une fermentation, un ralentissement de digestion et une accumulation de toxines etc etc.... Ceci peut être sujet à un autre article..

Pour l'instant je veux que vous sachiez une chose, le Nouveau Cru consiste à revenir aux bases, à des produits végétaux avec très peu ou sans adjonction d'oléagineux et de gras. C'est découvrir les goûts et textures des fruits et végétaux non communs et c'est comprendre le bienfait des plantes sauvages appelées: mauvaises herbes.

Mauve

Avec plaisir et passion,
- Amouraw

Commentaires

Instagram